Mode opératoire du pari Double Chance

Offrir aux parieurs deux chances de gagner à la place d’une seule, tel est le principe du pari « double chance », proposé par les meilleurs sites de paris sportifs en ligne français. Pour vous aider à mieux le comprendre, nous vous expliquons dans cet article le fonctionnement de ce pari très prisé par les débutants et les joueurs les plus prudents.

Avec le pari « Double chance », vous misez non pas sur un seul résultat, mais sur deux résultats possibles. Il concerne donc uniquement les paris de type 1N2, qui vous permettent de parier sur la victoire de l’équipe ou du joueur « 1 », sur la victoire de l’équipe ou du joueur « 2 », ou sur un match nul. Au lieu de miser sur « 1 », « N » ou « 2 », vous pouvez donc miser sur « 1 ou N », « 1 ou 2 », ou « N ou 2 ». Pour choisir votre combinaison de résultats possibles, vous devez éliminer l’évènement qui, selon vous, ne se produira pas.

Là où le pari double chance est très séduisant, c’est qu’il multiplie vos chances de gain par deux. Si vous analysez correctement le match, vous pouvez ainsi approcher des 100 % de chances. Le revers de la médaille, c’est que les bookmakers calculent les cotes des paris double chance de manière à ce qu’ils restent rentables pour eux : les cotes proposées sont donc généralement très faibles.

Pour s’en rendre compte, il suffit de comparer deux paris « classiques » 1N2 à un pari double chance. Prenons le cas d’un match de Ligue 1, le derby qui oppose Lyon à Saint-Étienne dans le cadre de la 8ème journée du championnat.

Pari « double chance » du PMU sur le match Lyon - Saint-Étienne comparé à notre pari maison

Double chance du PMU à comparer à notre pari ‘fait maison’ à partir de 2 paris 1N2

PMU.fr, le site de l’opérateur historique, propose les cotes suivantes, pour ses paris classiques : 4,9 pour une victoire des Verts, l’outsider, 3,60 pour un nul, et 1,72 pour une victoire des Gones. A partir de ces cotes, calculons la cote d’un pari double « fait maison », qui consisterait à miser à la fois sur une victoire de Lyon et sur un match nul.

C’est le moment de sortir votre calculette ; pour obtenir votre cote, vous devez en effet diviser le produit des deux cotes par la somme des deux cotes. Dans notre cas, cela donnerait : (3,60×1,72) ÷ (3,60+1,72), soit une cote de 1,16. Or, la cote du pari double chance « Nul/Lyon » est seulement de 1,09 sur le site : la différence est infime, c’est vrai, mais elle est bien là, et peut se traduire par une différence de quelques euros ou quelques dizaines d’euros, selon la somme mise en jeu. Dans notre cas, avec une mise de 100€ notre pari double « fait maison » nous a rapporté 7,4€ de mieux que le pari double proposé par l’opérateur.

La première règle, pour miser sur un pari double chance, et donc de toujours calculer les cotes, pour savoir si l’offre du bookmaker est réellement intéressante. Si ce n’est pas le cas, faites votre pari double chance vous-mêmes !

L’autre secret de la réussite, avec les paris double chance comme avec tous les autres types de paris, c’est de bien choisir votre opérateur. Il doit proposer des cotes avantageuses, mais aussi vous offrir de généreux bonus, un service clients efficace, et une sécurité à toute épreuve. Tout cela, vous le retrouverez au PMU ou chez ParionsSport, le site de la FDJ, mais également chez Winamax ou chez Betclic, le n°1 français, des sites que nous vous recommandons sans hésiter.

Avoir deux fois plus de chances de gagner, c’est possible avec le pari double chance. Attention toutefois de ne pas vous lancer aveuglement dans l’action : calculez et comparez les cotes pour savoir si la double chance en vaut vraiment la peine.

Meilleur Bonus Paris Sportifs pour la Coupe du Monde

Les cotes c’est le nerf de la guerre ! Vous obtiendrez les meilleurs gains avec WINAMAX, le site de poker qui a su se diversifier dans les Paris sportifs. Et ne manquez surtout pas son bonus de bienvenue qui vient de passer à 200 € pour la Coupe du Monde et qui est un vrai pari remboursable en cas de pari perdu.

Visitez: Winamax.fr